home     |  La Bible et Le Coran D'André Chouraqui En Ligne
Hagaï, Zekharyah et Malakhi

Liminaire pour Hagaï

     Ses appels sont très exactement datés de la fin de la deuxième année du de Perse Darius 1er, c’est-à-dire de 520. Hagaï, dont le nom dérive de hag, fête, vit donc et agit au retour de l’exil. Il joue avec un autre inspiré, Zekharyah (Zacharie), un rôle important pour amener le peuple à reconstruire le Temple (cf. Esd 5,1; 6,14). C’est ce grand oeuvre qui est au centre de ses harangues. Le livre d’Aggée contribue par là à nous renseigner sur une période assez obscure de l’histoire d’Israël.



Chapitre 1.

Bâtissez la maison

1.     En l’an deux de Dariavèsh, le roi, à la sixième lunaison,
au jour un de la lunaison, la parole de IHVH-Adonaï est en main de Hagaï, l’inspiré,
sur Zeroubabèl bèn Shealtiél, pacha de Iehouda,
et sur Iehoshoua‘ bèn Iehosadaq, le grand desservant, pour dire:
2.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot, pour dire: Ce peuple ! Ils disaient:
« Le temps n’est pas venu, le temps pour la maison de IHVH-Adonaï d’être rebâtie. »
3.     Et c’est la parole de IHVH-Adonaï en main de Hagaï, l’inspiré, pour dire:
4.     Est-ce le temps pour vous d’habiter vos maisons lambrissées,
cette maison étant dévastée ?
5.     Maintenant, ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: vos coeurs sur vos routes !
6.     Vous avez semé beaucoup et récolté peu,
mangé, mais sans satiété, bu, mais sans ivresse.
Vous vous êtes vêtus, mais sans vous réchauffer;
et le salarié se salarie pour une bourse percée !
7.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Mettez vos coeurs sur vos routes !
8.     Montez à la montagne, faites venir le bois, bâtissez la maison.
Je l’agréerai et serai glorifié, dit IHVH-Adonaï.
9.     Il fait face à beaucoup, mais voici peu.
Vous le faites venir à la maison, mais je souffle dessus !
À cause de quoi, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot ?
À cause de ma maison qui est dévastée,
tandis que vous courez, chacun vers sa maison.
10.     Sur quoi, les ciels, contre vous, écrouent la rosée,
et la terre écroue sa récolte.
11.     Je crie: « Sécheresse » sur la terre, sur les montagnes, sur les céréales,
sur le moût, sur l’olivaie, sur ce que la glèbe fait sortir, sur l’humain,
sur la bête, sur tout le labeur des paumes !
12.     Zeroubabèl bèn Shealtiél entend,
avec Iehoshoua‘ bèn Iehosadaq, le grand desservant,
et tout le reste du peuple, la voix de IHVH-Adonaï, leur Elohîms,
et les paroles de Hagaï, l’inspiré, que IHVH-Adonaï leur Elohîms envoie.
Le peuple frémit en face de IHVH-Adonaï.
13.     Hagaï, le messager de IHVH-Adonaï,
dit en message de IHVH-Adonaï au peuple, pour dire:
Moi, je suis avec vous, harangue de IHVH-Adonaï !
14.     IHVH-Adonaï éveille le souffle de Zeroubabèl bèn Shealtiél, pacha de Iehouda,
le souffle de Iehoshoua‘ bèn Iehosadaq, le grand desservant,
et le souffle de tout le reste du peuple.
Ils viennent et font l’ouvrage dans la maison de IHVH-Adonaï Sebaot, leur Elohîms,
15.     le vingt-quatrième jour de la lunaison, à la sixième,
en l’an deux de Dariavèsh, le roi.

Chapitre 2.

La maison de gloire

1.     À la septième, le vingt et un de la lunaison,
c’est la parole de IHVH-Adonaï en main de Hagaï l’inspiré pour dire:
2.     Dis donc à Zeroubabèl bèn Shealtiél, pacha de Iehouda,
à Iehoshoua‘ bèn Iehosadaq, le grand desservant,
et au reste du peuple pour dire:
3.     Qui parmi vous reste ayant vu cette maison dans sa gloire première ?
Et qu’en voyez-vous maintenant ?
N’est-elle pas comme un rien à vos yeux ?
4.     Maintenant, sois fort, Zeroubabèl, harangue de IHVH-Adonaï.
Sois fort, Iehoshoua‘ bèn Iehosadaq, grand desservant !
Sois fort, toi, tout le peuple de la terre, harangue de IHVH-Adonaï.
Agissez: oui, moi-même je suis avec vous, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot,
5.     par la parole que j’ai tranchée avec vous à votre sortie de Misraîm.
Mon souffle se dresse en votre sein.
Ne frémissez pas !
6.     Oui, ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Encore une fois, sous peu,
moi je ferai trembler les ciels et la terre, la mer et le continent.
7.     Je ferai trembler toutes les nations.
Les splendeurs de toutes les nations afflueront,
et je remplirai cette maison de gloire, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
8.     À moi l’argent ! à moi l’or ! harangue de IHVH-Adonaï Sebaot.
9.     La gloire de cette maison sera grande,
la dernière plus que la première, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
En ce lieu je donnerai la paix, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot.

Mettez votre coeur

10.     Le vingt-quatre, à la neuvième, en l’an deux de Dariavèsh,
c’est la parole de IHVH-Adonaï à Hagaï, l’inspiré, pour dire:
11.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot:
Demande donc aux desservants la tora, pour dire:
12.     « Si un homme porte de la viande consacrée dans le pan de son habit
et touche de son pan le pain, le bouillon, le vin, l’huile,
ou tout aliment, les consacre-t-il ? »
Les desservants répondent et disent: « Non ! »
13.     Hagaï dit: « Si un être contaminé touche à tout cela, le contamine-t-il ? »
Les desservants répondent et disent: « Il le contamine. »
14.     Hagaï répond et dit: Ainsi de ce peuple,
ainsi de cette nation en face de moi, harangue de IHVH-Adonaï;
ainsi de toute l’oeuvre de leurs mains et de ce qu’ils présentent là:
c’est contaminé.

15.     Maintenant, mettez donc votre coeur, dès ce jour et ensuite.
Avant d’avoir mis pierre sur pierre au palais de IHVH-Adonaï,
16.     quand ils étaient à venir à la meule de vingt, c’était dix;
venus au pressoir pour en soustraire cinquante mesures, c’était vingt.
17.     Je vous ai frappés par le charbon, par l’anthracnose, par la grêle,
en toute oeuvre de vos mains.
Mais vous n’étiez pas à moi, harangue de IHVH-Adonaï.
18.     Mettez donc votre coeur, dès ce jour et ensuite,
dès le vingt-quatrième jour de la neuvième,
depuis le jour où s’est fondé le palais de IHVH-Adonaï.
19.     La semence est-elle encore, dans le grenier ?
Même la vigne, le figuier, le grenadier, l’olivier ne portaient rien.
À partir de ce jour, je bénirai.

Comme un sceau

20.     Et c’est la parole de IHVH-Adonaï, une deuxième fois, à Hagaï,
le vingt-quatre de la lunaison, pour dire:
21.     Dis à Zeroubabèl, pacha de Iehouda, pour dire:
Moi, je fais trembler ciels et terre,
22.     je renverse le trône des royaumes,
j’extermine la fermeté des royaumes de nations;
je renverse les chariots et leurs cavaliers;
les chevaux et leurs cavaliers succombent:
chaque homme par l’épée de son frère.
23.     En ce jour, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot, je te prendrai,
Zeroubabèl bèn Shealtiél, mon serviteur, harangue de IHVH-Adonaï;
je te mettrai comme un sceau.
Oui, je t’ai choisi, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot.


Zekharyah ­ Zekharyah ­ Zacharie

Liminaire pour Zekharyah

     Les inspirations de ce contemporain d’Aggée sont légèrement postérieures à celles de ce dernier: d’après les données fournies par le livre lui-même, elles couvriraient l’époque qui va de novembre 520 à décembre 518. Mais cette datation ne vaut que pour les huit premiers chapitres. De l’avis général des critiques, en effet, les chapitres 9 à 14 ne sont pas de la même veine. Leur origine, leur composition et leur date ont donné lieu à des discussions qui ne semblent pas près d’être terminées.

     La première partie du livre, au contraire, offre une très grande unité. Elle est faite de huit visions rapportées en un style dru, sec, atteignant parfois à un réel lyrisme à force de sobriété. Ces visions décrivent la nuit de l’avenir, percée par l’apparition du messager de IHVH-Adonaï, dans les paroles duquel l’inspiré tente de lire le destin de son peuple. Cette partie du volume s’achève sur un beau poème qui annonce le salut messianique: à Israël de garder la vérité, la paix, la justice, la droiture, et de fuir tout ce que hait IHVH-Adonaï. C’est de cette manière seulement que la gloire reviendra à Sion, de nouveau habitée par IHVH-Adonaï.

     Les visions de Zacharie forment une transition entre la sobre prédication des inspirés classiques et le déferlement des grandes apocalypses.

     La deuxième partie du livre commence en reprenant un thème classique: cclui du châtiment des nations et du rétablissement d’Israël. Vient ensuite l’allégorie des pâtres (11,4-7), reprise en 13, 7-9, qui fait sans doute allusion à des faits connus des contemporains, mais dont le sens précis nous échappe. Le chapitre 12 est fait de deux oracles de caractère eschatologigue, annonçant, l’un la renaissance de Iehouda et d’Israël, l’autre la destruction des nations ennemies et le cri de deuil du pays. Le dernier chapitre a pour objet l’attaque et la prise de Jérusalem par les nations. IHVH-Adonaï sortira alors et combattra victorieusement celles-ci. Ce sera la fin des temps, et Jérusalem connaîtra une gloire et une richesse jamais égalées.



Chapitre 1.

Retournez à moi

1.     À la huitième lunaison, en l’an deux de Dariavèsh, la parole de IHVH-Adonaï
était à Zekharyah bèn Bèrèkhyah bèn ‘Ido, l’inspiré pour dire:
2.     IHVH-Adonaï a écumé contre vos pères, il a écumé !
3.     Dis-leur: Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot:
Retournez à moi, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot,
et je retournerai à vous, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
4.     Ne soyez pas comme vos pères,
vers lesquels les premiers inspirés criaient, pour dire:
Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Retournez donc de vos routes mauvaises
et de vos agissements mauvais. Mais ils n’entendaient pas,
mais ils n’étaient pas attentifs, harangue de IHVH-Adonaï.
5.     Vos pères, où sont-ils ? Les inspirés vivent-ils en pérennité ?
6.     Ah ! mes paroles, mes lois, que j’ai ordonnées à mes serviteurs, les inspirés,
n’ont-elles pas atteint vos pères ?
Alors ils firent retour et dirent:
« Ce que IHVH-Adonaï Sebaot avait prémédité de nous faire
selon nos routes et selon nos agissements, il nous l’a fait ! »
7.     Au vingt-quatrième jour de la onzième lunaison,
la lunaison de Shebat, en l’an deux de Dariavèsh,
la parole de IHVH-Adonaï était à Zekharyah bèn Bèrèkhyah bèn ‘Ido,
l’inspiré, pour dire:
8.     Je vois, la nuit, et voici: un homme monte un cheval roux.
Il se dresse entre les myrtes qui sont dans le gouffre.
Derrière lui, des chevaux roux, alezans et blancs.
9.     Je dis: « Que sont-ils ceux-là, Adoni ? »
Le messager qui parle en moi me dit:
« Moi, je te ferai voir ce qu’ils sont, ceux-là. »
10.     L’homme dressé entre les myrtes répond et dit:
« Ceux-là, IHVH-Adonaï les a envoyés pour cheminer sur terre. »
11.     Ils répondent au messager de IHVH-Adonaï dressé entre les myrtes
et disent: « Nous avons cheminé sur terre;
et voici toute la terre siège; elle est calme ! »
12.     Le messager de IHVH-Adonaï répond et dit:
« IHVH-Adonaï Sebaot, jusqu’à quand ne matricieras-tu pas Ieroushalaîm
et les villes de Iehouda,
contre lesquelles tu t’exaspères depuis soixante-dix ans ? »
13.     IHVH-Adonaï répond au messager qui parle en moi
de bonnes paroles, des paroles de réconfort.
14.     Le messager qui parle en moi me dit: « Crie pour dire:
Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot:
J’arde pour Ieroushalaîm et Siôn d’une grande ardeur.
15.     De grande écume, j’écume contre les nations sereines.
Moi, j’écumais un peu, mais elles ont aidé au malheur, elles !
16.     Aussi, IHVH-Adonaï dit ainsi:
je retourne à Ieroushalaîm avec des matrices.
Ma maison y sera bâtie, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot;
la ligne sera tendue sur Ieroushalaîm.
17.     Crie encore pour dire: Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot:
Mes villes éclateront encore de bonheur;
IHVH-Adonaï réconfortera encore Siôn; il choisira encore Ieroushalaîm. »

Chapitre 2.

Cornes et artisans

1.     Je lève mes yeux, je vois, et voici: quatre cornes.
2.     Je dis au messager qui parle en moi: « Que sont-elles ? »
Il me dit: « Ce sont les cornes
qui ont aliéné Iehouda, Israël et Ieroushalaîm. »
3.     IHVH-Adonaï me fait voir quatre artisans.
4.     Je dis: « Que viennent faire ceux-là ? » Il dit, pour dire:
« Ce sont les cornes qui ont aliéné Iehouda,
si bien que personne ne peut lever sa tête.
Et ceux-là viennent les terrifier pour manier les cornes des nations
qui portent la corne contre la terre de Iehouda pour l’aliéner. »

Le mesureur

5.     Je lève mes yeux, je vois, et voici:
un homme avec en sa main un cordeau à mesure.
6.     Je dis: « Où vas-tu donc ? » Il me dit: « Mesurer Ieroushalaîm,
pour voir quelle est sa largeur et quelle est sa longueur. »
7.     Et voici, le messager qui parle en moi sort,
et un autre messager sort à son abord.
8.     Il lui dit: « Cours ! Parle à ce jeune et dis:
Ouverte, Ieroushalaîm siégera
avec une multiplicité d’humains et de bêtes en son milieu.
9.     Et moi je serai pour elle, harangue de IHVH-Adonaï, rempart de feu autour.
Je serai en gloire au milieu d’elle. »

Après la gloire

10.     Hoïe ! Enfuyez-vous de la terre du Septentrion ! harangue de IHVH-Adonaï.
Oui, aux quatre souffles des ciels je vous ai déployés, harangue de IHVH-Adonaï.
11.     Hoïe ! Siôn, échappe-toi, toi qui habites chez la fille de Babèl !
12.     Oui, ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot:
Après la gloire il m’a envoyé aux nations qui vous pillent.
Oui, qui vous touche touche la pupille de son oeil.
13.     Oui, me voici, je balance ma main contre elles.
Elles sont le butin de leurs serfs;
et vous pénétrerez que IHVH-Adonaï Sebaot m’a envoyé.

14.     Jubile, réjouis-toi, fille Siôn !
Oui, me voici, je viens, je demeure en ton sein, harangue de IHVH-Adonaï.
15.     De multiples nations s’adjoindront à IHVH-Adonaï en ce jour.
Elles sont pour moi un peuple, je demeurerai au milieu de toi;
et tu pénétreras que IHVH-Adonaï Sebaot m’a envoyé vers toi.
16.     IHVH-Adonaï possédera avec Iehouda sa part sur la glèbe du sanctuaire.
Il choisira encore Ieroushalaîm.
17.     Silence, toute chair, face à IHVH-Adonaï !
Oui, il s’éveille du logis de son sanctuaire.

Chapitre 3.

Les habits de Iehoshoua‘

1.     Il me fait voir Iehoshoua‘, le grand desservant,
debout face au messager de IHVH-Adonaï.
Le Satân se dresse à sa droite pour l’accuser.
2.     IHVH-Adonaï dit au Satân: « IHVH-Adonaï te rabrouera, Satân !
IHVH-Adonaï te rabrouera, lui qui a choisi Ieroushalaîm !
Celui-ci n’est-il pas un tison arraché au feu ? »
3.     Iehoshoua‘ est vêtu d’habits excrémentiels.
Il se dresse face au messager.
4.     Il répond et dit à ceux qui se dressent face à lui, pour dire:
« Écartez de lui les habits excrémentiels. » Il lui dit:
« Vois ! Je passe sur ton tort; je te revêts de parures. »
5.     Je dis: « Qu’ils mettent un turban pur sur sa tête. »
Ils mettent le turban pur sur sa tête et le revêtent d’habits.
Le messager de IHVH-Adonaï se dresse.
6.     Le messager de IHVH-Adonaï avertit Iehoshoua‘ pour dire:
7.     « Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Si tu vas sur mes routes,
gardes à ma garde, toi aussi, juges ma maison et gardes aussi mes cours,
je te donnerai d’aller parmi ceux qui se dressent là.

Le Germe

8.     Entends donc, Iehoshoua‘, grand desservant,
toi et tes compagnons assis en face de toi
­ car ce sont des hommes exemplaires:
Oui, me voici, je fais venir mon serviteur, Sèmah, Germe.
9.     Oui, voici la pierre que j’ai donnée en face de Iehoshoua‘.
Sur la pierre, sept yeux.
Me voici, j’inscris son inscription, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot.
Je retire le tort de cette terre en un jour.
10.     En ce jour, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot, vous appellerez,
chaque homme son compagnon, sous la vigne et sous le figuier. »

Chapitre 4.

Candélabre et oliviers

1.     Le messager qui parle en moi retourne et m’éveille
comme un homme qui s’éveille de son sommeil.
2.     Il me dit: « Que vois-tu ? »
Je dis: « Je vois, et voici un candélabre tout d’or;
un globe au-dessus de sa tête, ses sept lampes au-dessus de lui,
et sept versoirs pour les lampes au-dessus de sa tête;
3.     et deux oliviers sur lui,
l’un à droite du globe, et l’autre à sa gauche. »
4.     Je réponds et dis au messager qui parle en moi, pour dire:
« Que sont ceux-là, Adoni ? »
5.     Le messager qui parle en moi répond et me dit:
« Ne sais-tu pas qui sont ceux-là ? » Je dis: « Non, Adoni. »
6.     Il répond et me dit pour dire:
« Voici la parole de IHVH-Adonaï à Zeroubabèl pour dire:
Ni par la vaillance ni par la force, mais par mon souffle, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
7.     Qui es-tu, grande montagne, face à Zeroubabèl ? Une plaine !
Il fait sortir la pierre de tête dans les acclamations:
Grâce ! Grâce pour elle ! »

8.     Et c’est la parole de IHVH-Adonaï à moi pour dire:
9.     « Les mains de Zeroubabèl ont fondé cette maison,
et ses mains l’achèveront.
Et tu le pénétreras: oui, IHVH-Adonaï Sebaot m’a envoyé à vous.
10.     Oui, qui méprisait le jour des petitesses ?
Réjouissez-vous et voyez la pierre d’étain dans la main de Zeroubabèl.
Ces sept, ce sont les yeux de IHVH-Adonaï, ils voguent sur toute la terre. »
11.     Je réponds et lui dis: « Que sont ces deux oliviers
à droite du candélabre et à gauche ? »
12.     Je réponds une deuxième fois et lui dis:
« Que sont les deux rameaux d’olivier
auprès des deux tuyaux d’or qui déversent sur eux de l’or ? »
13.     Il me dit, pour dire: « Ne sais-tu pas ce qu’ils sont ? »
Je dis: « Non, Adoni. »
14.     Il dit: « Ce sont les deux fils de l’olivaie,
dressés devant l’Adôn de toute la terre. »

Chapitre 5.

Un volume vole

1.     Je retourne, lève mes yeux, vois, et voici: un volume vole.
2.     Il me dit: « Que vois-tu ? » Je dis: « Je vois un volume voler;
sa longueur: vingt coudées; sa largeur: dix coudées. »
3.     Il me dit: « C’est l’imprécation qui sort sur les faces de toute la terre.
Oui, tout voleur de ceci, comme elle, sera nettoyé;
et tout parjure en ceci sera nettoyé comme elle.
4.     Je l’ai fait sortir, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot.
Elle vient dans la maison du voleur
et dans la maison du parjure, qui a menti par mon nom.
Elle nuite au milieu de sa maison; elle l’achève avec ses bois et ses pierres; »

La femme dans le boisseau

5.     Le messager qui parle en moi sort et me dit:
« Lève donc tes yeux. Vois ! Qu’est-elle, celle qui sort ? »
6.     Je dis: « Qu’est-elle ? » Il dit: « Voici l’épha qui sort. »
Il dit: « C’est leur oeil, sur toute la terre. »
7.     Et voici, le disque de plomb se soulève,
et celle-ci, une femme, est assise à l’intérieur du boisseau.
8.     Il dit: « C’est le crime ! » Il la rejette au milieu de l’épha
et rejette la pierre de plomb sur sa bouche.

Les femmes ailées

9.     Je lève mes yeux, je vois, et voici: deux femmes sortent,
le souffle dans leurs ailes.
Elles ont des ailes comme les ailes d’une cigogne.
Elles soulèvent l’épha entre terre et ciels.
10.     Je dis au messager qui parle en moi: « Où font-elles aller l’épha ? »
11.     Il me dit: « Pour lui bâtir une maison en terre de Shin‘ar,
la préparer et la reposer là, sur son assise. »

Chapitre 6.

Chars et chevaux

1.     Je retourne, je lève mes yeux, vois, et voici:
quatre chariots sortent d’entre les montagnes.
Les montagnes sont des montagnes de bronze.
2.     Au premier chariot, des chevaux roux.
Au deuxième chariot, des chevaux noirs.
3.     Au troisième chariot, des chevaux blancs.
Au quatrième chariot, des chevaux grêlés, rubicans.
4.     Je réponds et dis au messager qui parle en moi: « Que sont-ils, Adoni ? »
5.     Le messager répond et me dit: « Ce sont les quatre souffles des ciels.
Ils sortent, après s’être postés devant l’Adôn de toute la terre.
6.     Celui qui a les chevaux noirs sort vers la terre du Septentrion;
les blancs sortent après eux; les grêlés sortent vers la terre du Téimân. »
7.     Les rubicans sortent; ils demandent à aller cheminer sur terre.
Il dit: « Allez, cheminez sur terre. » Ils cheminent sur terre.
8.     Il clame vers moi et me parle, pour dire: « Vois !
Ceux qui sortent vers la terre du Septentrion
déposent mon souffle en terre du Septentrion. »

Les couronnes

9.     Et c’est la parole de IHVH-Adonaï à moi, pour dire:
10.     Prendre de l’exil, de Hèldaï, de Tobyah, de Ieda‘yah,
et viens, toi, ce jour, viens à la maison de Ioshyah bèn Sephanyah,
ceux qui sont venus de Babèl.
11.     Prends l’argent et l’or et fais en des couronnes.
Mets-les sur la tête de Iehoshoua‘ bèn Iehosadaq, le grand desservant.
12.     Dis-lui: Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot, pour dire:
Voici l’homme; Sèmah, Germe, est son nom;
et, sous lui, il germera et bâtira le palais de IHVH-Adonaï.

13.     Lui, il bâtira le palais de IHVH-Adonaï et y portera la majesté.
Il siégera et gouvernera sur son trône, et il sera desservant sur son trône.
Le conseil de paix sera entre eux deux.
14.     Les couronnes seront pour Hélèm, pour Tobyah, pour Ieda‘yah
et pour Hén bèn Sephanyah pour mémoriser dans le palais de IHVH-Adonaï.
15.     Les éloignés viendront. Ils bâtiront le palais de IHVH-Adonaï.
Et vous le pénétrerez: oui, IHVH-Adonaï Sebaot m’a envoyé à vous.
Et ce sera, si vous entendez, entendez la voix de IHVH-Adonaï, votre Elohîms.

Chapitre 7.

Après l’exil

1.     Et c’est en l’an quatre de Dariavèsh, le roi,
et c’est la parole de IHVH-Adonaï à Zekharyah,
le quatre de la neuvième lunaison en Kislév.
2.     Béit-Él envoie Sarèsèr, Règuèm-Mèlèkh et ses hommes
pour propicier les faces de IHVH-Adonaï;
3.     pour dire aux desservants de la maison de IHVH-Adonaï Sebaot et aux inspirés,
pour dire: « Pleurerai-je la cinquième lunaison,
et serai-je nazir comme je l’ai fait voici quelques années ? »

4.     Et c’est la parole de IHVH-Adonaï Sebaot à moi, pour dire:
5.     Dis à tout le peuple de la terre et aux desservants, pour dire:
« Oui, vous avez jeûné, vous vous êtes lamentés
à la cinquième et à la septième lunaison, depuis soixante-dix ans;
mais jeûniez-vous ce jeûne pour moi ?
6.     Quand vous mangez et buvez,
n’êtes-vous pas, vous, les mangeurs, vous, les buveurs ?
7.     N’est-ce pas les paroles que IHVH-Adonaï avait criées
par la main des premiers inspirés,
alors que Ieroushalaîm était habitée et paisible,
avec ses villes en ses alentours et le Nèguèb, et la plaine habitée ? »
8.     Et c’est la parole de IHVH-Adonaï à Zekharyah, pour dire:
9.     « Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot, pour dire: Jugez d’un jugement de vérité;
le chérissement, les matrices, faites-les, chaque homme à son frère.
10.     Ne pressurez pas la veuve, l’orphelin, le métèque, l’humble.
Ne supputez pas en votre coeur le mal de l’homme contre son frère.
11.     Mais ils ont refusé d’être attentifs;
ils ont offert une épaule dévoyée
et alourdi leurs oreilles pour ne pas entendre.
12.     Ils ont mis leur coeur de corindon pour ne pas entendre la tora
et les paroles que IHVH-Adonaï Sebaot avait envoyées en son souffle,
par la main des premiers inspirés.
Et c’est une grande écume de IHVH-Adonaï Sebaot.
13.     Et c’est: de même qu’il a crié et qu’ils n’ont pas entendu,
ainsi ils ont crié et je n’ai pas entendu, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
14.     Je les ai tourmentés parmi toutes les nations
qu’ils ne connaissaient pas. La terre est désolée derrière eux,
sans passant et sans retournant:
ils mettent la terre convoitée en désolation. »

Chapitre 8.

Ville de la vérité

1.     Et c’est la parole de IHVH-Adonaï Sebaot, pour dire:
2.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: J’arde pour Siôn d’une grande ardeur:
à grande fièvre, j’arde pour elle.
3.     Ainsi dit IHVH-Adonaï: Je retourne à Siôn.
Je réside au milieu de Ieroushalaîm.
Ieroushalaîm est criée: « Ville de la vérité »,
la montagne de IHVH-Adonaï Sebaot: « Mont du sanctuaire. »
4.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Les anciens et les anciennes
habiteront encore les places de Ieroushalaîm,
chaque homme avec sa béquille à la main, de par la multiplicité des jours.
5.     Les places de la ville se rempliront
de garçons et de filles jouant en ses places.

6.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Oui, cela émerveillera
les yeux du reste de ce peuple en ces jours.
Cela émerveillera mes yeux aussi, harangue de IHVH-Adonaï.
7.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Me voici, je sauve mon peuple
de la terre d’Orient et de la terre du déclin du soleil.
8.     Je les fais venir; ils demeurent au milieu de Ieroushalaîm.
Ils sont à moi pour peuple, et moi je serai à eux pour Elohîms,
dans la vérité et la justification.

Semence de paix

9.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Vos mains se renforceront, entendeurs,
en ces jours, avec ces paroles de la bouche des inspirés,
au jour où la maison de IHVH-Adonaï Sebaot sera fondée, le palais à bâtir.
10.     Oui, avant ces jours il n’était pas de salaire pour l’humain,
il n’existait pas de salaire pour la bête.
Pour qui sortait et venait, pas de paix avec l’oppresseur.
J’avais lancé tous les humains, chacun contre son compagnon.
11.     Et maintenant je ne suis pas comme aux premiers jours
pour le reste de ce peuple, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot.
12.     Oui, semence de paix, la vigne donnera son fruit,
la terre donnera sa récolte, les ciels donneront leur rosée.
Je les ferai tous posséder par le reste de mon peuple.
13.     Et c’est: comme vous étiez malédiction parmi les nations,
maison de Iehouda, maison d’Israël,
ainsi je vous sauverai, et vous serez bénédiction.
Ne frémissez pas, vos mains se renforceront.
14.     Oui, ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: De même que j’avais prémédité
de méfaire avec vous quand vos pères me faisaient écumer,
dit IHVH-Adonaï Sebaot, sans me réconforter,
15.     ainsi, je retourne, je prémédite en ces jours de bien faire
à Ieroushalaîm et à la maison de Iehouda. Ne frémissez pas !

Les faces de IHVH-Adonaï

16.     Voici les paroles que vous ferez:
parlez en vérité, chaque homme à son compagnon;
jugez en vos portes avec vérité et jugement de paix;
17.     ne supputez pas en vos coeurs, chaque homme le mal de son compagnon;
n’aimez pas le serment mensonger.
Oui, tout cela, je le hais, harangue de IHVH-Adonaï.

18.     Et c’est la parole de IHVH-Adonaï Sebaot à moi, pour dire:
19.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: le jeûne du quatrième,
le jeûne du cinquième, le jeûne du septième, le jeûne du dixième
seront pour la maison de Iehouda exultation, joie, rendez-vous propices.
Aimez la vérité et la paix !
20.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot: Les peuples viendront encore,
les habitants de villes multiples.
21.     Les habitants iront de l’une à l’autre, pour dire:
« Allons, aller propicier les faces de IHVH-Adonaï
et rechercher IHVH-Adonaï Sebaot. ­ J’irai, moi aussi ! »
22.     Des peuples multiples viendront, des nations vigoureuses,
pour rechercher IHVH-Adonaï Sebaot à Ieroushalaîm,
pour propicier les faces de IHVH-Adonaï.
23.     Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot:
En ces jours, dix hommes de toutes les langues des nations
saisiront par le pan de l’homme, du Iehoudi, pour dire:
« Nous irons avec vous ! Oui, nous l’avons entendu,
Elohîms est avec vous. »

Chapitre 9.

Les voisins

1.     Charge, parole de IHVH-Adonaï sur la terre de Hadrakh, et Damèssèq son repos.
Oui, l’oeil de l’humain de tous les rameaux d’Israël sera vers IHVH-Adonaï;
2.     et Hamat aussi, frontalière de Sor et de Sidôn, fort sages.
3.     Sor a bâti une forteresse;
elle a accumulé l’argent comme de la poussière,
l’or fin comme le limon des allées.
4.     Voici, Adonaï la déshérite; il frappe son armée sur la mer;
elle est mangée par le feu.
5.     Ashqelôn le voit, elle frémit; ‘Aza se convulse fort;
‘Èqrôn, oui, blêmit de la regarder.
Le roi de ‘Aza est perdu, Ashqelôn ne sera pas habitée.
6.     Un bâtard habitera Ashdod;
je trancherai le génie des Pelishtîm.
7.     J’écarte son sang de sa bouche, ses abjections d’entre ses dents.
Le reste aussi à notre Elohîms.
Il sera comme une famille en Iehouda, et ‘Èqrôn comme un Ieboussi.
8.     Je camperai devant ma maison contre la milice,
contre le passant et le retournant;
le tyran ne passera plus contre eux.
Oui, maintenant, je vois de mes yeux.

La paix

9.     Égaye-toi fort, fille Siôn; ovationne, fille Ieroushalaîm !
Voici, ton roi vient à toi, juste, salvateur,
humble, monté sur un âne ou sur un ânon, le petit des ânesses.
10.     Je trancherai le char d’Èphraîm, le cheval de Ieroushalaîm;
l’arc de la guerre sera tranché. Il parlera de paix aux nations;
son gouvernement ira de la mer à la mer, du fleuve aux confins de la terre.

Quelle beauté !

11.     Toi aussi, au sang de ton pacte,
je renverrai tes prisonniers de la fosse sans eaux.
12.     Retournez vers la place forte, prisonniers de l’espoir !
Ce jour, je ferai aussi retourner vers toi le rapporteur, le répétiteur !
13.     Oui, je banderai pour moi l’arc, Iehouda; je le remplirai, Èphraîm !
J’éveillerai tes fils, Siôn, contre tes fils, Iavân !
Je te mettrai comme l’épée d’un héros.
14.     IHVH-Adonaï sera vu sur eux; sa flèche sortira comme un éclair.
Adonaï IHVH-Elohîms sonnera du shophar, il ira aux tempêtes du Téimân.
15.     IHVH-Adonaï Sebaot les protégera; ils les dévoreront,
ils les conquerront aux pierres de fronde;
ils boiront et se bouleverseront, comme pris de vin,
pleins comme une aiguière, comme aux arêtes de l’autel.
16.     IHVH-Adonaï, leur Elohîms, les sauvera en ce jour, comme les ovins de son peuple.
Oui, les pierres du diadème s’arboreront sur sa glèbe.
17.     Oui, quel bonheur, quelle beauté, le froment des adolescents,
le moût qui fait fruiter les vierges !

Chapitre 10.

Le retour d’Israël

1.     Demandez de IHVH-Adonaï la pluie au temps de l’ondée !
IHVH-Adonaï fait les tornades, il leur donne la pluie,
l’averse pour l’homme, l’herbe dans le champ.
2.     Oui, les teraphîm parlent de fraude,
les charmeurs contemplent le mensonge,
ils parlent de vains rêves et réconfortent de fumée;
sur quoi, ils partent comme des ovins
et sont violentés, parce que sans pâtre.
3.     Ma narine brûle contre les pâtres, et je sanctionne les menons.
Oui, IHVH-Adonaï Sebaot sanctionne son troupeau, la maison de Iehouda.
Il les met en guerre comme son cheval majestueux.
4.     De chez lui l’angle, de chez lui le piquet, de chez lui l’arc de guerre,
de chez lui tous les tyrans iront ensemble.
5.     Ils seront comme des héros, ils écraseront le limon des allées dans la guerre.
Ils guerroieront: oui, IHVH-Adonaï est avec eux.
Ceux qui monteront les chevaux blêmiront.
6.     Je rendrai héroïque la maison de Iehouda et sauverai la maison de Iosseph.
Je les ferai retourner; oui, je les matricierai;
ils seront comme si je ne les avais pas négligés:
oui, moi, IHVH-Adonaï, leur Elohîms, je leur répondrai.
7.     Èphraîm sera comme un héros. Leur coeur se réjouira comme de vin.
Leurs fils verront, ils se réjouiront, leur coeur s’égayera en IHVH-Adonaï.
8.     Je sifflerai et les grouperai: oui, je les rachète.
Ils se multiplieront comme ils s’étaient multipliés.
9.     Je les sèmerai parmi les peuples; et au loin ils se souviendront de moi;
ils feront vivre leurs fils et retourneront.
10.     Je les fais retourner de la terre de Misraîm; d’Ashour, je les groupe.
Vers la terre de Guil‘ad et du Lebanôn je les ferai venir;
mais il ne s’en trouvera pas assez pour eux.
11.     La détresse passera dans la mer; il frappera la mer de vagues,
tous les gouffres du Ieor seront asséchés.
Le génie d’Ashour descendra, le rameau de Misraîm s’écartera.
12.     Je les rends héroïques en IHVH-Adonaï;
ils cheminent en son nom, harangue de IHVH-Adonaï.

Chapitre 11.

Voix

1.     Ouvre tes portails, Lebanôn; le feu mange tes cèdres !
2.     Geins, cyprès ! Oui, le cèdre est tombé,
les majestueux ont été razziés. Geignez, chênes du Bashân !
Oui, la forêt fortifiée est abattue.
3.     Voix, alalas des pâtres; oui, leur majesté a été razziée.
Voix, rugissement des lionceaux;
oui, il est razzié, le génie du Iardèn !

Deux pâtres

4.     Ainsi dit IHVH-Adonaï mon Elohîms: Fais paître les ovins de la tuerie,
5.     que leurs acheteurs tuent sans être coupables,
et dont les vendeurs disent: IHVH-Adonaï est béni: je m’enrichis ! »
Leurs pâtres ne les épargnent pas.
6.     Car je ne compatis plus aux habitants de la terre, harangue de IHVH-Adonaï.
Voici, moi-même je livre l’humain,
chacun dans la main de son compagnon, dans la main de son roi.
Ils fracassent la terre, mais je ne secours pas contre leurs mains.
7.     Je fais paître les ovins de la tuerie, ainsi des ovins humiliés !
Je prends pour moi deux bâtons.
L’un, je le crie: No‘âm, Suavité. L’autre, je le crie: Hoblîm, Attaches;
et je fais paître les ovins.
8.     Je biffe les trois pâtres en une seule lune.
Mon être se rétrécit contre eux et leur être aussi m’a en phobie.
9.     Et je dis: « Je ne vous ferai pas paître.
La morte, qu’elle meure; la biffée, qu’elle se biffe.
Chacune des restantes mangera la chair de sa compagne. »
10.     Je prends mon bâton, No‘âm; je le broie pour annuler mon pacte
que j’avais tranché avec tous les peuples.
11.     Il est annulé en ce jour-là.
Et certes les ovins humiliés qui me gardent
pénètrent, oui, la parole de IHVH-Adonaï, lui !
12.     Je leur dis: « Si c’est bien à vos yeux, donnez mon salaire !
Sinon, cessez ! » Et ils pèsent mon salaire: trente pièces d’argent !
13.     IHVH-Adonaï me dit: « Jette au trésor le prix splendide auquel ils m’ont prisé ! »
Je prends les trente pièces d’argent.
Je les jette dans la maison de IHVH-Adonaï, au trésor.
14.     Je broie mon deuxième bâton, Hoblîm,
pour annuler la fraternité entre Iehouda et Israël.
15.     IHVH-Adonaï me dit: « Prends encore pour toi les objets du pâtre dément.
16.     Oui, voici, moi-même je suscite le pâtre de la terre.
Il ne sanctionne pas les biffées,
il ne recherche pas la jeune, il ne soigne pas la brisée,
il n’entretient pas la portée,
il mange la chair de la replète et brise leurs sabots. »
17.     Hoïe ! Pâtre de l’Idole, lâcheur des ovins !
L’épée contre son bras, contre son oeil droit !
Son bras séchera, il séchera;
son oeil droit se ternira, il se ternira !

Chapitre 12.

Ieroushalaîm à sa place

1.     Charge, parole de IHVH-Adonaï sur Israël, harangue de IHVH-Adonaï.
Il tend les ciels, il fonde la terre,
il forme le souffle de l’humain dans son entraille.
2.     Voici, moi-même je mets Ieroushalaîm
en bol de poison pour tous les peuples autour,
et aussi pour Iehouda: il sera au siège contre Ieroushalaîm.
3.     Et c’est en ce jour, je mettrai Ieroushalaîm
en pierre d’accablement pour tous les peuples.
Tous ceux qui en seront accablés seront griffés, griffés.
Toutes les nations de la terre se réuniront contre elle.
4.     En ce jour, harangue de IHVH-Adonaï,
je frapperai de stupeur tout cheval, et son cavalier de déraison.
Je dessillerai mes yeux sur la maison de Iehouda.
Je les frapperai d’aveuglement, tous les chevaux des peuples.
5.     Les alouphîm de Iehouda diront en leur coeur:
« Je raffermis pour moi les habitants de Ieroushalaîm
en IHVH-Adonaï Sebaot, leur Elohîms. »
6.     En ce jour-là, je mettrai les alouphîm de Iehouda
comme une vasque de feu sur des bois,
comme une torche de feu dans la gerbée.
Ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples autour.
Ieroushalaîm habitera encore à sa place, à Ieroushalaîm.
7.     IHVH-Adonaï sauvera en premier les tentes de Iehouda,
pour que la splendeur de la maison de David
et la splendeur de l’habitant de Ieroushalaîm ne surpassent pas Iehouda.
8.     En ce jour, IHVH-Adonaï protégera l’habitant de Ieroushalaîm.
En ce jour, le trébuchant parmi eux sera comme David,
et la maison de David comme Elohîms,
comme le messager de IHVH-Adonaï en face d’eux.
9.     Et c’est en ce jour, je chercherai à exterminer
toutes les nations venues contre Ieroushalaîm.
10.     Je répandrai sur la maison de David et sur l’habitant de Ieroushalaîm
un souffle de grâce et de supplication.
Ils regarderont vers moi pour celui qu’ils ont poignardé.
Ils se lamenteront sur lui comme pour la lamentation d’un unique,
amers sur lui comme amers sur un aîné.
11.     En ce jour, la lamentation grandira dans Ieroushalaîm,
comme la lamentation de Hadad-Rimôn, dans la faille de Meguidôn.
12.     La terre se lamentera, clan par clan à part:
le clan de la maison de David à part, leurs femmes à part;
le clan de la maison de Natân à part, leurs femmes à part;
13.     le clan de la maison de Lévi, à part, leurs femmes à part;
le clan du Shim‘i à part, leurs femmes à part.
14.     Tous les clans restants, clan par clan à part, et leurs femmes à part.

Chapitre 13.

Une nappe ouverte

1.     En ce jour, il sera une nappe ouverte
pour la maison de David et pour les habitants de Ieroushalaîm,
pour la faute et pour la menstrue.
2.     Et c’est, en ce jour, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot,
je trancherai les noms des fétiches de la terre.
Ils ne seront plus mémorisés.
Je ferai passer hors de la terre les inspirés et le souffle de la contamination.
3.     Et c’est quand un homme sera encore inspiré,
son père, sa mère, ses géniteurs lui diront:
« Tu ne vivras pas, car tu dis le mensonge au nom de IHVH-Adonaï. »
Et son père, sa mère, ses géniteurs
le poignarderont pendant qu’il sera inspiré.
4.     Et c’est, en ce jour, les inspirés blêmiront
chacun d’être inspiré par sa contemplation.
Ils ne revêtiront plus la cape de poil pour leur félonie.
5.     Mais il dira: « Moi-même je ne suis pas un inspiré;
je suis un homme, un travailleur de la glèbe, moi-même.
Oui, la glèbe m’a été achetée dès ma jeunesse. »
6.     Il lui dira: « Que sont ces coups sur tes mains ? »
Je dirai: « Ceux dont j’ai frappé dans la maison de mes amants. »

L’épée

7.     Épée, réveille-toi contre mon pâtre,
contre mon brave, mon concitoyen, harangue de IHVH-Adonaï Sebaot.
Frappe le pâtre, que les ovins se dispersent !
8.     Je retournerai ma main contre les jeunets.
Ce sera sur toute la terre, harangue de IHVH-Adonaï;
sur elle, les deux tiers seront tranchés et agoniseront,
et un tiers y restera.
9.     Je ferai venir ce tiers au feu; je l’affinerai comme s’affine l’argent,
je l’examinerai comme s’examine l’or.
Lui, il criera mon nom, et moi je lui répondrai.
Je dirai: « Mon peuple, lui ! » Et lui, il dira: « IHVH-Adonaï, mon Elohîms ! »

Chapitre 14.

Au mont des Oliviers

1.     Voici le jour, il vient pour IHVH-Adonaï.
Ton butin sera réparti dans tes entrailles.
2.     Je réunirai toutes les nations à Ieroushalaîm pour la guerre.
La ville sera investie, les maisons seront spoliées,
les femmes copuleront, la moitié de la ville sortira en exil;
mais le reste du peuple ne sera pas tranché de la ville.
3.     IHVH-Adonaï sortira, il guerroiera contre ces nations,
comme au jour de sa guerre, au jour de la mêlée.
4.     En ce jour, ses pieds se dresseront sur le mont des Oliviers,
qui est face à Ieroushalaîm, au levant.
Le mont des Oliviers se fendra en sa moitié vers l’orient,
et vers la mer, un très grand val.
La moitié du mont se retirera vers le septentrion,
et sa moitié vers le Nèguèb.
5.     Vous vous enfuirez au val de mes monts:
oui, le val des monts arrivera à Asal.
Vous vous enfuirez comme vous vous étiez enfuis face au séisme,
aux jours d’‘Ouzyahou, roi de Iehouda.
IHVH-Adonaï, mon Elohîms, viendra, tous les consacrés avec toi.
6.     Et ce sera en ce jour, il ne sera pas de lumière, mais frimas et gel.

Roi de toute la terre

7.     Et ce sera le jour un, lui ! ­ IHVH-Adonaï sera reconnu ­ ni jour ni nuit !
Et ce sera, au temps du soir, la lumière sera.
8.     Et ce sera en ce jour, des eaux vives sortiront de Ieroushalaîm,
par moitié vers la mer Levantine, par moitié vers la mer Dernière.
Ce sera en été comme en hiver.
9.     Et ce sera IHVH-Adonaï Sebaot roi de toute la terre.
En ce jour, IHVH-Adonaï sera un, et son nom un.
10.     Il changera toute la terre comme en une steppe,
de Guèba‘ à Rimôn, du Nèguèb à Ieroushalaîm.
Celle-ci s’exhaussera et demeurera à sa place, depuis la porte de Biniamîn
jusqu’au lieu de la Première Porte, jusqu’à la porte des Angles,
et depuis la tour de Hananél jusqu’aux Pressoirs du roi.
11.     Ils habiteront en elle, il ne sera plus d’interdit.
Ieroushalaîm habitera en sécurité.

12.     Cela sera le choc par lequel IHVH-Adonaï choquera
tous les peuples qui ont milité contre Ieroushalaîm:
leur chair se putréfiera;
lui encore debout sur ses pieds, ses yeux pourriront dans leurs trous,
sa langue pourrira dans sa bouche.
13.     Et ce sera en ce jour, la multiple agitation de IHVH-Adonaï sera en eux.
Chaque homme saisira la main de son compagnon,
et sa main se lèvera contre la main de son compagnon.
14.     Iehouda guerroiera aussi dans Ieroushalaîm.
L’armée de toutes les nations réunira autour
l’or, l’argent, les habits, en grande multiplicité.
15.     Et tel sera le choc du cheval, du mulet, du chameau, de l’âne,
de toute bête qui sera dans ces champs, comme ce choc.

16.     Et ce sera tout le restant de toutes les nations
qui viendront à Ieroushalaîm. Ils monteront, année après année,
pour se prosterner devant le roi IHVH-Adonaï Sebaot
et pour fêter la fête des Cabanes.
17.     Et ce sera: celui des clans de la terre qui ne montera pas à Ieroushalaîm,
pour se prosterner devant le roi IHVH-Adonaï Sebaot,
la pluie ne sera pas pour lui.
18.     Si le clan de Misraîm ne monte pas et ne vient pas,
le choc dont IHVH-Adonaï choquera les nations
qui ne monteront pas fêter la fête des Cabanes
ne sera-t-il pas sur eux ?
19.     Ce sera le châtiment de Misraîm et le châtiment de toutes les nations
qui ne monteront pas fêter la fêtes des Cabanes.

20.     En ce jour, ce sera sur les grelots des chevaux: « Consacré à IHVH-Adonaï. »
Les pots de la maison de IHVH-Adonaï seront comme des aiguières, face à l’autel.
21.     Tout pot à Ieroushalaîm et en Iehouda sera consacré à IHVH-Adonaï Sebaot.
Tous ceux qui sacrifieront viendront, les prendront et y cuiront.
En ce jour, il ne sera plus de marchand dans la maison de IHVH-Adonaï Sebaot.


Malakhi ­ Malakhi ­ Malachie

Liminaire pour Malakhi

     Le volume auquel on donne ce nom était-il à l’origine anonyme ? Malakhi (« Mon messager ») désignait-il, plutôt qu’un inspiré, le seul message de IHVH-Adonaï, celui qui le transmettait s’étant refusé à donner son nom ? Voilà des questions auxquelles on serait bien empêché de donner une réponse définitive. De l’auteur du livre, en tout cas, nous ne savons rien. Par contre, il est possible de dater le volume lui-même des environs de 460: Iéhouda a à sa tête un gouverneur, le Temple est reconstruit, les prêtres recommencent à prévariquer, ce qui suppose que la réforme de Néhémie (432) n’a pas encore corrigé les abus condamnés par le Deutéronome.

     L’oeuvre de Malachie appartient au fond commun de la littérature prophétique. Elle reprend les thèmes de la prophétie classique qu’elle expose en un style traditionnel. Mais elle nous offre par surcroît des renseignements utiles sur l’histoire de Iehouda au temps des Perses, avant l’époque de Néhémie.



Chapitre 1.

Je hais ‘Éssav

1.     Charge, parole de IHVH-Adonaï à Israël en main de Malakhi.
2.     « Je vous aime », dit IHVH-Adonaï. Mais vous dites: « En quoi nous aimes-tu ? »
‘Éssav n’est-il pas le frère de Ia‘acob ? harangue de IHVH-Adonaï;
mais j’aime Ia‘acob,
3.     et je hais ‘Éssav.
J’ai mis ses montagnes en désolation,
et sa possession est aux chacals du désert.
4.     Oui, Edôm dit: « Nous avons été démolis.
Retournons, rebâtissons les ruines ! » Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot:
Ils bâtiront, et moi, je casserai !
Ils leurs crieront: « Frontière du crime », et:
« Peuple contre qui IHVH-Adonaï s’exaspère jusqu’en pérennité ».
5.     Vos yeux le verront et vous direz:
« IHVH-Adonaï est grand au-delà de la frontière d’Israël. »

Un pain infect

6.     Le fils glorifiera le père, le serviteur son Adôn.
Si je suis un père, où est-elle, ma gloire ?
Si je suis un Adôn, où est celui qui frémit de moi ?
dit IHVH-Adonaï Sebaot, à vous, desservants, qui méprisez mon nom.
Mais vous dites: « En quoi méprisons-nous ton nom ? »
7.     Vous avancez sur mon autel un pain infect
et vous dites: « En quoi sommes-nous infects envers toi ? »
C’est quand vous dites: « La table de IHVH-Adonaï est méprisable. »
8.     Quand vous avancez une bête aveugle au sacrifice, n’est-ce pas mal ?
Quand vous avancez une boiteuse, une malade, n’est-ce pas mal ?
Présente-les donc à ton pacha ! T’agréera-t-il ?
Ou bien portera-t-il tes faces ? dit IHVH-Adonaï Sebaot.
9.     Maintenant vous propiciez les faces d’Él; mais nous ferait-il grâce ?
Ceci est de vos mains ! Porterait-il vos faces ? dit IHVH-Adonaï Sebaot.
10.     Qui parmi vous fermera aussi les portails ?
N’allumez pas mon autel gratuitement !
Je n’ai pas désir de vous, dit IHVH-Adonaï Sebaot;
je ne veux pas l’offrande de vos mains.
11.     Oui, de l’Orient du soleil jusqu’à son déclin,
mon nom est grand parmi les nations.
En tous lieux il est encensé; l’offrande pure est avancée à mon nom.
Oui, mon nom est grand parmi les nations, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
12.     Mais vous, vous le profanez pour dire:
« La table d’Adonaï est infecte ! Méprisable sa fruition, son manger ! »
13.     Vous dites: « Quelle lassitude ! »
Et vous l’évacuez, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
Vous faites venir ce qui est volé, boiteux, malade.
Vous le faites venir en offrande !
L’agréerai-je de votre main ? dit IHVH-Adonaï.
14.     L’escroc est honni qui a dans son troupeau un mâle,
mais voue et sacrifie à Adonaï un corrompu.
Oui, je suis un grand roi ! Mon nom est à frémir parmi les nations !

Chapitre 2.

Contre les desservants

1.     Maintenant à vous cet ordre, desservants !
2.     Si vous n’entendez pas, si vous ne mettez pas votre coeur
à donner gloire à mon nom, dit IHVH-Adonaï Sebaot,
j’enverrai contre vous le honnissement; je honnirai vos bénédictions.
Je la honnirai aussi, parce que vous ne la mettez pas sur le coeur.
3.     Me voici, je rabroue pour vous la semence
et flanque de la fiente sur vos faces;
la fiente de vos fêtes, qu’elle vous emporte !
4.     Pénétrez-le: oui, je vous ai envoyé cet ordre,
pour que mon pacte soit avec Lévi, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
5.     Mon pacte était avec lui vie et paix.
Je les lui donnais avec le frémissement, et il frémissait de moi.
En face de mon nom, il s’effarait.
6.     La tora de vérité était sur sa bouche;
la forfaiture ne se trouvait pas sur ses lèvres.
Dans la paix, dans la droiture, il allait avec moi.
Multiples, il les faisait retourner du tort.
7.     Oui, les lèvres du desservant gardaient la connaissance;
ils cherchaient la tora de sa bouche:
oui, ils étaient le messager de IHVH-Adonaï Sebaot, lui.
8.     Mais vous, vous vous êtes écartés de la route.
Vous avez fait trébucher un grand nombre contre la tora.
Vous avez détruit le pacte de Lévi, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
9.     Et moi aussi, je vous ai donnés méprisés et bas, pour tout le peuple,
parce que vous ne gardez pas mes routes,
et que vous portez des faces dans la tora.

Je hais la répudiation

10.     N’est-il pas un seul père pour nous tous ?
N’est-il pas un seul Él qui nous a créés ?
Pourquoi trahirons-nous chacun son frère,
pour profaner le pacte de nos pères ?
11.     Iehouda trahit; l’abomination se commet en Israël et à Ieroushalaîm.
Oui, Iehouda profane le sanctuaire de IHVH-Adonaï qu’il aime:
il s’est marié à la fille d’un Él étranger.
12.     IHVH-Adonaï tranchera l’homme qui fait cela,
l’éveillé, le répondeur des tentes de Ia‘acob,
qui avance l’offrande pour IHVH-Adonaï Sebaot.
13.     Deuxièmement, cela vous le faites:
couvrir de larmes l’autel de IHVH-Adonaï, de pleurs et de soupirs,
faute de faire encore face à l’offrande, et de prendre le gré de vos mains.
14.     Mais vous dites: « Pourquoi ? » Parce que IHVH-Adonaï est un témoin
entre toi et la femme de ta jeunesse que tu trahis,
elle, ton amie, la femme de ton pacte !
15.     Pas un ne la fait, ayant un reste de souffle.
Mais pourquoi un ? Il demandait la semence d’Elohîms.
Soyez gardés en votre souffle.
La femme de ta jeunesse, ne la trahis pas !
16.     Oui, je hais la répudiation, dit IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël,
et celui qui recouvre de violence son vêtement, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
Soyez gardés en votre souffle; ne trahissez pas.
17.     Vous lassez IHVH-Adonaï par vos paroles.
Vous dites: « En quoi le lassons-nous ? »
Quand vous dites: « Tout faiseur de mal est bien aux yeux de IHVH-Adonaï.
C’est eux qu’il désire. » Ou: « Où est-il, l’Elohîms du jugement ? »

Chapitre 3.

Mon messager

1.     Me voici, j’envoie mon messager, il déblayera la route en face de moi.
Soudain, il viendra dans son palais,
l’Adôn que vous demandez, le messager du pacte que vous désirez.
Voici, il vient ! dit IHVH-Adonaï Sebaot.
2.     Qui contiendra le jour de sa venue, qui se dressera à son apparition ?
Oui, il sera comme le feu de l’affineur, comme la salicorne du foulon.
3.     Il s’assiéra, il affinera, purifiera l’argent.
Il purifiera les Benéi Lévi;
il les raffinera comme l’or et l’argent, et ils seront à IHVH-Adonaï;
ils avanceront l’offrande avec la justification.
4.     Elle ravira IHVH-Adonaï, l’offrande de Iehouda et de Ieroushalaîm,
comme aux jours de pérennité, comme aux années d’antan.
5.     Je m’approche de vous pour le jugement:
je suis le témoin hâtif contre les sorciers, contre les adultères,
contre les jureurs de mensonge, les spoliateurs du salaire des salariés,
de la veuve, de l’orphelin, les dévoyeurs de métèques.
Ils ne frémissent pas de moi ! dit IHVH-Adonaï Sebaot.

6.     Oui, moi IHVH-Adonaï, je n’ai pas changé.
Et vous, Benéi Ia‘acob, vous n’avez pas été exterminés.
7.     Dès les jours de vos pères, vous vous êtes écartés de mes lois,
vous ne les avez pas gardées.
Retournez à moi et je retournerai à vous, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
Mais vous dites: « En quoi retournerons-nous ? »
8.     L’humain peut-il frustrer Elohîms ? Oui, vous, vous m’avez frustré.
Et vous dites: « En quoi t’avons-nous frustré ? »
La dîme et le prélèvement !
9.     Vous êtes honnis de honnissement;
et moi, vous me frustrez, toute la nation !
10.     Faites venir toute la dîme à la maison du trésor,
et qu’il y ait une proie dans ma maison.
Examinez-moi donc en cela, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
J’ouvrirai pour vous les hottes des ciels;
je viderai pour vous la bénédiction plus qu’à suffisance.
11.     Je rabrouerai pour vous le rongeur.
Il ne détruira pas pour vous le fruit de la glèbe.
La vigne du champ pour vous ne désenfantera pas, dit IHVH-Adonaï Sebaot.
12.     Toutes les nations diront votre allégresse.
Oui, vous serez vous-mêmes la terre du désir, dit IHVH-Adonaï Sebaot.

Le jour de IHVH-Adonaï

13.     Vos paroles sont fortes contre moi, dit IHVH-Adonaï;
et vous dites: « En quoi avons-nous parlé contre toi ? »
14.     Vous dites: « Servir Elohîms est vain !
Pour quel profit gardons-nous à sa garde,
allons-nous sombrement en face de IHVH-Adonaï Sebaot ?
15.     Maintenant nous disons l’allégresse des insolents:
les faiseurs de crime sont aussi édifiés;
ils examinent Elohîms, mais s’échappent. »
16.     Alors les frémissants de IHVH-Adonaï se parleront, chacun à son compagnon;
IHVH-Adonaï, attentif, entendra l’acte du souvenir écrit en face de lui,
pour les frémissants de IHVH-Adonaï, pour ceux qui pensent à son nom.
17.     Ils seront à moi un domaine, dit IHVH-Adonaï Sebaot, au jour que je ferai.
Je compatirai à eux comme un homme compatit à son fils qui le sert.
18.     Retournez et distinguez le juste du criminel,
le serviteur de IHVH-Adonaï de celui qui ne le sert pas.
19.     Oui, voici, le jour vient, brûlant comme un four.
Tous les insolents, tous les faiseurs de crime seront de la paille,
et le jour qui vient les enflammera, dit IHVH-Adonaï Sebaot,
lui qui ne leur laissera ni racine ni ramée.
20.     Le soleil de la justification brillera pour vous,
frémissants de mon nom, avec la guérison sous ses ailes.
Vous sortirez, vous bondirez comme les veaux de l’étable.
21.     Vous écraserez les criminels:
oui, ils seront cendre sous la plante de vos pieds,
au jour que, moi, je ferai, dit IHVH-Adonaï Sebaot.

22.     Mémorisez la tora de Moshè, mon serviteur,
à qui j’ai ordonné au Horéb, pour tout Israël, des lois et des jugements.
23.     Voici, moi-même je vous envoie Élyahou, l’inspiré,
face à la venue du jour grand de IHVH-Adonaï, à faire frémir.
24.     Il fera retourner le coeur des pères aux fils, et le coeur des fils aux pères,
de peur que je ne vienne et ne frappe la terre d’interdit.